Google, l’empereur de la DATA va arrêter de nourrir l’écosystème publicitaire : le display au régime sec, sans cookie.s.

Le retargeting va t-il mourir ? C’est bien ce que pensent aujourd’hui tous les analystes marketing et les financiers au lendemain de l’annonce fracassante de Google. La publicité ciblée, dite retargeting, est la mère nourricière de tous les sites de contenus, les medias d’information et blogs professionnels indépendants de la sphère Google, Facebook et Amazon. Ceux ci (sur)vivent principalement grâce aux bannières publicitaires si invasives, leur unique ou principale sources de revenus.

Tout ne va pas s’arrêter. Non pas. D’ailleurs en supprimant les cookies tiers exploitant les données véhiculées dans son navigateur Chrome d’ici à deux ans, Google ne fait qu’emboiter le pas de Firefox et Safari auparavant. Mais de fait, le navigateur représente >60% marché à lui tout seul. Et la décision de Google aura deux conséquences directes :

réduire (à néant ?) les campagnes reciblées, qui portent les 2/3 du marché actuel, freiner les mesure d’audience  réelles des campagnes, et leurs performances, mesurées au taux de clic, ou CPC, tout en renforçant au passage son hégémonie sur le marché digital.

Qu’est ce qu’un cookie tiers et son usage ? Les cookies sont des traceurs qui permettent de suivre et analyser les parcours de surf web et comportements de nos visites sur les sites web et moteurs de recherche. Les cookies tiers sont extérieurs aux sites propriétaires que nous consultons, pour de l’information ou des achats en ligne. Ils sont utilisés notamment pour collecter des centres d’intérêt récents que nous avons en tant qu’internaute. Par exemple, capter notre intérêt sur des sujets de recherche comme « marketing digital » ou « tendances printemps été 2020 ». Ces informations permettent aux marques et entreprises de nous exposer à des publicités en ligne ciblées, correspondantes à ces centres d’intérêt immédiats.

Prévenus, l’écosystème publicitaire ou display se prépare à modifier son business model et ses outils de tracking. Cependant, aucun ne sera aussi performant sans être adossé directement à l’univers des GAFA. les gagnants de l’opération ne seront pas seulement Google, mais aussi les offres Ads ciblés sur les réseaux sociaux, comme Facebook, Instagram, Twitter, Snap, Tiktok et les autres. Quelques marketplaces pourront également développer leur offre publicitaire au sein de leurs sites, comme Amazon bien entendu, mais aussi Cdiscount, JD, Zalendo…

Au delà, c’est une ubérisation des sites et magasins indépendants qui attend la majorité des entrepreneurs autonomes et débrouillards et agences de communication du web. Mais peut on blamer la décision de Google quand dans le même temps, l’Europe promeut RGPD, loi informatique et liberté, protection des données de l’utilisateur ? Pas vraiment, puisque cette mise au régime des cookies tiers va dans le sens du nettoyage et la sécurisation des données utilisateurs, aujourd’hui tracées par l’ensemble des acteurs économiques captant nos DATA de surf et de recherches.

Une de plus avant disparition ? L’écosystème digital s’apprête à vivre une nouvelle phase dans la construction de ses nouveaux empires capitalistiques.

En savoir plus sur l’avis des experts francophones concernant l’annonce de Google sur la disparition des cookies tiers de Chrome d’ici 2022 :

Travailler ses KPIs par Nicolas Jaimes du JDN – 07.02.2020

Réglementation et sécurisation des DATA utilisateurs sur le blog du modérateur, par Alexandra Patard – 15.01.2020

Impact immédiat de la décision de Google sur Criteo, par Nicolas Certes pour le Monde informatique – 16.01.2020

Bloquer les cookies dès aujourd’hui sur les principaux navigateurs web, le guide officiel de la CNIL

Mise à jour d’avril 2020 :

la fin des cookies tiers : Poudre au yeux ou séisme digital par l’agence de rédactionnel digital INDEXEL

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.