Rédiger un titre d’article efficace, l’adéquation délicate entre teasing et recherche de visibilité

astronef_les_gros_cons_redacteur_en_chefPourquoi les titres d’articles ressemblent désormais tous à des synthèses

Prenez Google News aujourd’hui mardi 05 septembre 2017, autour du thème politico- économique du RSI. Parmi les titres aperçus :

« le plan du gouvernement pour remplacer le régime des indépendants » (Le Monde), « Travailleurs indépendants : le RSI sera rattaché au régime général en 2018 » (Franceinfo), « Le gouvernement dévoile la fin progressive du RSI » (La Croix), « Christian Menanteau : vers une disparition pure et simple du RSI » (RTL.fr),  ou encore « RSI, baisse des cotisations, 6 mesures fortes de la réforme des indépendants » (L’Express), etc.

Si vous avez parcouru ces quelques titres, vous disposez déjà de la quintessence de l’information. Vous pouvez en parler autour de vous avec assurance. Certes vous ne saurez pas, surtout si vous êtes concerné directement par l’information, comment le RSI va s’adosser au régime général, ni les conséquences pratiques de cette décision pour vous. Peut être glanerez vous quelques détails en lisant l’intégralité des articles, ou en suivant les débats d’experts. Mais la plupart d’entre vous passeront leur chemin et ne ‘cliqueront pas’ pour accéder aux détails de l’information. Ces titres possèdent donc un vrai mérite, celui de constituer un résumé efficace techniquement, en réduisant à minima le nombre de caractères.

Bénéfice secondaire mérité, ils ont été mis en avant par la revue de presse algorytmique de Google. Ce dernier classe les titres en reprenant les mots les plus « vus »* au cours de notre navigation digitale : ici le dénominateur commun à l’ensemble de ces articles est « RSI » (systématiquement repris dans les titres), auquel s’ajoutent des mots précisant le sujet comme « gouvernement » ou « indépendants », permettant à l’algorytme de rassembler ces différents articles au sein d’une actualité commune. Pour autant, la compétition liée à la visibilité de chaque titre de presse n’est pas terminée. Un usager lambda se contentera de passer son regard parmi les 3 premiers articles mis en avant sans attention aucune pour les autres.

L’article qui remporterait le clic serait celui qui créant du teasing, en intégrant du suspense ou du scandale au sein du titre. Ce qui manque aux différents exemples que je vous propose, tous rédigés par des journalistes de presse nationale au caractère sérieux et factuel. Que penseriez vous de titres comme : « Fin du RSI : l’inconnu pour 6,5 millions d’indépendants« , ou « Scandale : le gouvernement veut rayer 6,5 millions d’indépendants des régimes de cotisation » ou encore « Non, le RSI ne sera pas vraiment intégré au régime général« … ? Je vous l’accorde. Mes propositions contiennent du parti pris, voir de la mauvaise foi, du moins un angle partiel de lecture. Il s’agit pourtant d’une technique de teasing régulièrement utilisée par certains titres de presse, leur assurant une audience bien plus large que l’intérêt réel de leur contenu. Souvent, le détail de l’article ne contient pas de révélation particulière ou inédite. ils feront pourtant parti du panorama de notre navigation de lecture.

A l’heure du big data, le marché de l’information n’a jamais été aussi encombré, et le phénomène est mondial. La capacité à synthétiser un contenu, tout en provoquant l’intérêt, le regard, un arrêt sur ‘titre’ au moins est désormais devenu un art délicat et technique, mélant sémantique et connaissance, sinon du code HTML, du moins de la bonne gestion des balises d’identification utilisées par Google et autres outils web.

A ce niveau de compétition liée à la recherche de visibilité, maitriser la rédaction d’une information dans la limite des 140 caractères de twitter relève d’un B.A BA incontournable.

Et vous, comment êtes vous arrivé sur mon article ? (vous pouvez commenter…:))

 

 

Publicité

4 réflexions sur “Rédiger un titre d’article efficace, l’adéquation délicate entre teasing et recherche de visibilité

  1. Ping : Rédiger des articles en ligne sur l’internet : pourquoi le seul lecteur digital qui compte est un algorithme – digital digest marketing

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.